Accueil

Historique

Noël 07 / WE 07

Eglise Nationale

Photos

Activités

Camps Enfants Ados

Contact


groupe-togo1
enseignents
ecole biblique1
mur
ecole

Rapport de visite au Togo du 1er au 9 février 2008

 

Participants:

Nous étions 24 à faire partie de ce voyage. Le pasteur David Carlier accompagné de 6 de ses jeunes et d'une membre de son église, 6 institutrices de l'école protestante évangélique « Les Tournesols », un couple et leur fille de l'église apostolique d'Anderlecht, Valérie Bertin de France, Anne et Philippe Kappeler, Armand Joyeux (ancien à Anderlecht), Claude Maréchal (mon père), mon épouse, mon fils ainé et moi-même.

Objectifs de la visite:

·         Les 6 enseignantes de l'école « Les Tournesols » avaient pour objectifs de donner une formation pédagogique aux 19 instituteurs de nos écoles chrétiennes de l'église apostolique évangélique du Togo. Sur 5 matinées, les enseignants se sont répartis en trois groupes d'âge enseignés. Nous avions fait parvenir plusieurs caisses de matériel pédagogique par l'intermédiaire de Frédéric Berne. Nous en profitons pour encore remercier Frédéric pour son implication dans cette mission, sans lui, nous n'aurions pas pu faire parvenir tous ces livres à nos frères togolais. Les institutrices ont pris conscience des conditions très difficiles dans lesquelles leurs collègues travaillent et un engagement a été pris de poursuivre cette relation par d'autres visites et d'autres envois de colis. A la fin de la formation, nous avons participé financièrement aux frais de déplacements de chacun des participants à la formation et nous avons laissé un don de 1500€ pour la construction d'une classe maternelle à Djangomé et une à Dzémekey. Cette somme a été collectée par les élèves et les enseignants de l'école « Les Tournesols » de Bruxelles.

·         Le pasteur David Carlier, Claude Maréchal et moi-même avions comme objectifs d'enseigner au CAFEM durant 5 matinées. David a pris la classe de 3ème année et a enseigné sur le prophétisme dans l'Ancien Testament, mon père a pris la classe de 2ème année et a survolé le Nouveau Testament. Quant à moi, j'ai pris la 1ère année pour l'histoire de l'Église de sa naissance à la « conversion » de Constantin.

·         Anne Kappeler, diaconesse à Anderlecht, a donné une formation au travail parmi les enfants (école du dimanche) aux responsables des églises. Avec plusieurs autres, elle a animé le culte des enfants le dimanche matin.

·         Le reste de l'équipe avait reçu comme objectif de peindre le mur d'enceinte (inachevé) qui est le long de la route du CAFEM. Ce fut un travail pénible et peu valorisant. Ils étaient en plein soleil toute la matinée. Cette équipe conduite par Philippe Tibackx et Armand Joyeux a fait preuve de détermination et de courage pour atteindre l'objectif. Comme l'un d'entre eux l'a bien exprimé, « cela semble ridicule de faire des milliers de kilomètres pour peindre un mur inachevé mais en obéissant au Seigneur, nous aurons mis un peu de couleurs dans la vie de nos frères et soeurs togolais. » Bravo à toute l'équipe.

·         Trois après-midi étaient consacrées à la visite d'une église de brousse. Nous y étions attendus et nous avons loué le Seigneur ensemble, nous avons chanté, témoigné et prêché à chaque fois. Avant de partir, nous avons distribué des jouets et des bonbons aux enfants de ces églises.

·         Enfin, trois soirées d'évangélisation avaient été programmées. J'avais imprimé en Belgique un petit millier d'invitations en couleurs et les étudiants du Cafem les ont distribuées dans le village voisin de Kpélé. Nous avons été très encouragés de voir une centaine de personnes venir au Seigneur au cours de ces 3 rencontres. D'après les responsables locaux, il y avait 40 personnes de plus au culte du dimanche qui a suivi. Gloire à Dieu.

Bilan:

Pour la plupart des participants, le début du séjour fut difficile. Le choc culturel, la pauvreté, la chaleur furent des éléments déstabilisants. Certains se demandaient ce qu'ils faisaient là, certains voulaient rentrer. Avec le temps, les choses se mirent en place naturellement et la quasi totalité de l'équipe veut refaire le voyage l'année prochaine. De profondes amitiés se sont construites entre nous et les frères togolais et le désir de partenariat s'est encore consolidé.

Je désire aussi souligner dans ce rapport le sérieux de l'équipe de responsable de l'église au Togo. Ils avaient vraiment bien préparé notre séjour. Les églises nous attendaient, l'évangélisation avait été préparée, les enseignants togolais étaient quasi tous présents à la formation (l'absence de moyens a empêché deux d'entre eux d'être avec nous).

Le bilan général est donc extrêmement positif, toute l'équipe est rentrée bénie, transformée et encouragée à prier et à soutenir la mission avec un autre cœur. A la demande de tous, un autre voyage sera certainement organisé, peut-être l'année prochaine, avec au niveau pratique peut-être la construction d'une classe maçonnée.

Nous remercions tous ceux qui ont permis ce voyage, tous ceux qui l'ont financé, tous ceux qui y ont participé et tous ceux qui ont prié pour nous.

Eric Maréchal - pasteur à Anderlecht


©   Eglise Apostolique - Bruxelles -  février 2008 - Chaussée d'Alsemberg 990 - B-1180 Bruxelles 02/376.45.74